Le meilleur simulateur à un prix ABORDABLE!

Comme professionnel de golf, j’ai toujours eu beaucoup d’intérêt pour les simulateurs. J’ai développé mes compétences en travaillant avec les ingénieurs lors de la fabrication d’un premier simulateur (j’avais été embauché par une compagnie de simulateurs pour aider au développement du produit). J’étais déjà propriétaire de cinq simulateurs que j’utilisais dans mon centre intérieur, à ce moment.

Lorsqu’on examine les autres compagnies de simulateurs, ils disent tous être les meilleurs, ce qui n’est pas le cas. J’ai souvent remarqué que la précision laissait à désirer et que les mesures pouvaient varier beaucoup d’un simulateur à l’autre et même d’une balle à l’autre dans un même simulateur.  La seule façon de connaître leur précision est de les essayer et de les comparer, et c’est ce que j’ai fait depuis 10 ans.

N

Caméras haute vitesse à 2 têtes

Les meilleurs simulateurs sont définitivement ceux avec des caméras haute vitesse. C’est pourquoi nous avons opté pour ce type de système. Le secret de notre simulateur réside dans sa caméra à 2 têtes qui peut lire avec précision les balles en 3D à deux endroits dans leur vol. Ce système est dispendieux comparé au simulateur avec capteurs dans le plancher, dans les murs, avec microphone ou à une caméra simple. Mais on comprend vite qu’il n’y a pas de compromis à faire car, pour bien simuler, il faut absolument lire la balle avec le plus de précision possible. Peu de simulateurs utilisent une caméra double lecture cadencée de 2 000 images/seconde qui lit des balles avec grande précision dès la première frappe et ce, sans ajustements. Étant sûr de la fiabilité et du principe de lecture de cette caméra, j’ai contacté le fabricant pour discuter de la fabrication d’un nouveau modèle plus performant selon mes spécifications. Nous nous sommes alors entendus sur des spécifications et avons amorcé les travaux de conception du simulateur.

 

Après plus d’un an de tests et de développements, nous avons réussi à en diminuer le coût et à augmenter la précision de lecture des balles, en plus d’agrandir la surface de frappe. Ces innovations, la disposition des caméras et leurs efficacités, confirment la qualité du simulateur. Il ne restait plus qu’à améliorer la cage et utiliser le logiciel le plus connu dans le domaine de la simulation pour créer ProSim, entièrement fabriqué au Québec.

Michel Martin

Le but principal de tous mes travaux était de terminer avec le meilleur simulateur au prix le plus bas que possible, et je crois fermement avoir réussi avec le ProSim.

— Michel Martin